Skip to main content

Arrivée d'un nouveau dispositif expérimental à l'UMRAE

L'UMRAE vient de se doter d'un analyseur mécanique quasistatique, le QMA, permettant de caractériser les propriétés poroélastiques des matériaux poreux à vocation acoustique.

Avec l’acquisition du QMA, le laboratoire de caractérisation des matériaux de l’UMRAE est dorénavant en mesure d’évaluer des paramètres tels que le module d’Young, l’amortissement structural et le coefficient de Poisson.

En effet, la connaissance des paramètres poroélastiques est un élément essentiel pour mieux comprendre les performances acoustiques des matériaux poreux.

Ainsi, le dispositif QMA caractérise les propriétés élastiques de matériaux poreux (sur des échantillons cylindriques) suivant la norme ISO 18437-5. Les mesures sont basées sur des acquisitions des efforts transmis (capteur de force) et des déplacements (accéléromètre) sur une plage de fréquence de 20 à 100Hz.

Les paramètres issus de la mesure permettent de modéliser le comportement de la phase solide des matériaux poreux, conformément à la théorie de poroélasticité de Biot.

 

Ce nouvel équipement vient renforcer les dispositifs expérimentaux déjà présents (tubes de Kundt, porosimètre, résistivimètre, tortuosimètre) et offre à l’UMRAE la possibilité de caractériser complètement les matériaux poreux à vocation acoustique.

 

 

Une première campagne d'essais a d'ores et déjà démarré dans le cadre d'un stage de Master intitulé "caractérisation poroélastique des matériaux biosourcés". La connaissance des paramètres poroélastiques des matériaux biosourcés est un enjeu majeur à ce jour, car ils sont très peu connus dans la littérature et conditionnent en grande partie les performances acoustiques à l'échelle des systèmes constructifs et des bâtiments.